Mory Sangaré : « Après la fête, nous aurons plus d’indicateurs qui favorisent l’ouverture des classes »

La date de la reprise des cours au sein des concessions scolaires et universitaires de la Guinée, fermées pour cause de Covid-19, pourrait être fixée dès la semaine prochaine.

Selon le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation qui en fait l’annonce, les départements en charge du système éducatif, travaillent d’arrache-pied, à l’effet de rouvrir très prochainement les salles de classe, dans de très bonnes conditions.

Le ton donné par les voisins de la Guinée, y est aussi pour quelque chose.

«… Nous nous préparons, parce qu’on ne peut pas continuer comme ça, tous nos voisins ont rouvert leurs écoles, nous aussi allons ouvrir, pas parce qu’ils ont ouvert, mais parce qu’il y a nécessité à ouvrir… Après la fête, nous aurons plus d’indicateurs qui favorisent l’ouverture des classes », a indiqué Mory Sangaré.

Faut-il rappeler, beaucoup d’acteurs engagés dans le fonctionnement du système éducatif, se sont exprimés en faveur d’une reprise des cours.

Des recommandations faisant référence aux exploits du pays pendant la crise Ebola, ont été soumises à cet effet, à l’approbation des différents ministères concernés.

Affaire à suivre!

Partager cette page !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn